Prix La Nouvelle Onde : candidatures ouvertes [jeunes professionnel·les de la musique]

Prix lancé en partenariat avec le CNM (Irma à l’époque), le MAMA et SheSaidSo France dans le but de braquer les projecteurs sur les jeunes pousses prometteuses de l’industrie musicale, et leur apporter un accompagnement durant un an ainsi que des possibilités de réseautage élargies.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 21 septembre 23h59 à toute personne de moins de 30 ans au 31/12/2021 qui travaille dans la musique et se sent appartenir à l’une des catégories suivantes :

  • « Je choisis tout », pour celles et ceux qui mènent de front plusieurs activités
  • « J’innove », pour les personnalités qui cherchent à innover sur le plan social, environnemental, technologique
  • « J’explore », pour celles et ceux qui explorent le monde et ne s’arrêtent pas aux frontières
  • « Je gère », pour les personnes qui ont déjà de grosses responsabilités à des postes plus traditionnels de la filière
  • « Artiste-Entrepreneur·e·s » (en partenariat avec la GAM), pour les artistes qui gèrent en plus d’une carrière leur prenant le plus gros de leur temps, une structure accueillant les projets d’autres artistes (booking, label…)

Une réunion d’information sur le dispositif est organisée en visio le 13 septembre, obligatoirement sur inscription.

5 prix seront remis à 10 personnes lauréates, récompensées pour leurs parcours déjà impressionnant dans l’industrie musicale lors du Mama, le 15 octobre prochain. Les lauréat·es bénéficieront de formations, d’un mentorat, d’un pass pour le Mama festival, ainsi qu’à l’accès aux tables rondes, meet up et autres rencontres professionnelles organisées par la Nouvelle Onde et ses partenaires.

Le 17 novembre, la liste des #30demoinsde30 sera dévoilée, des candidatures remarquées qui bénéficieront également de récompenses.

Toutes les informations sur le site de la Nouvelle Onde

MAIS AUSSI

“Les concerts assis, ça ne tient toujours pas debout”, une pétition pour lever l’interdiction des concerts debout

Pour la Fédélima, janvier a commencé par un communiqué commun avec le SMA (Syndicat des Musiques Actuelles) en réaction aux annonces gouvernementales interdisant les concerts debout et instaurant des jauges pour les évènements culturels sans concertation préalable avec les acteurs du secteur. À une semaine de l’échéance de ces mesures, la Fédération des lieux de […]