Artiste intermittent·e : artiste professionnel·le

L’intermittence est un statut, pas un métier...

Quand un·e organisateur·rice demande à un·e artiste de jouer en imposant le lieu, la date et l’heure, la loi française suppose qu’à travers ce "lien de subordination" se cache en fait un contrat de travail. Si en plus il y a rémunération (sauf remboursement de frais réellement engagés) l’administration risque de requalifier cette somme en salaire et exiger ainsi les charges sociales afférentes. Heureusement, d’ailleurs, pour les artistes qui souhaitent en vivre. Ce cumul de CDD très courts signés par une multitude d’employeurs (les différents organisateurs) est typique des métiers du spectacle et cette spécificité a mené à la création d'un régime bien particulier : l’intermittence ou CDD d’usage.

 

Qui peut devenir intermittent ?
Artistes, Technicien·nes, Costumier·ères, Chargé·es de promotion, Attaché·es de presse, etc. qui sont embauché·es par des structures ayant une activité principale dans le spectacle
PDF - 251.7 ko
Intermittence : métiers et employeurs autorisés
Comment faire si l’organisateur ne sait pas ou ne peut pas faire de CDD d’usage ?
Si l’activité de la structure ne lui permet pas d’embaucher d’intermittents cf paragraphe précédent, il est parfois possible de passer par le GUSO
Combien ça coûte un cachet ?
Énormément de paramètres sont à prendre en compte pour ce calcul : convention collective, abattement pour frais professionnels choisi ou non par l’artiste, statut de l’employeur, etc.
Un simulateur de cachet est dispo sur le site du Guso
Combien serai-je indemnisé·e si j’obtiens mon statut ?
Si vous avez atteint le Graal des 507h déclarées en 12 mois, vous pourrez toucher une indemnisation en fonction notamment de votre taux horaire
simuler son indemnité mensuelle :
J’ai tout bien fait mais Pôle Emploi me refuse le statut
Il arrive qu’on ait raté une étape ou que l’on se trouve dans un cas particulier (heures d’enseignement artistique par exemple) et qu’un conseiller Pôle Emploi ne soit pas suffisamment habitué à ces questions. Heureusement vous n’êtes pas les premier·ères, d’autres en ont bavé avant vous...
PDF - 3.7 Mo
Guide de l’intermittent par la CIP IDF [Coordination des intermittents et précaires d'Île-de-France] (2012)