Mentorat et plateforme ressource : des initiatives pour faire avancer l’égalité femmes-hommes

Le sujet a occupé la presse pendant quelques jours le mois dernier suite à la parution dans le magazine Télérama du manifeste F.E.M.M (Femmes Engagées des Métiers de la Musique) signé par 700 femmes du secteur de la musique rejointes dans les deux jours qui ont suivi par 500 autres travailleuses du milieu musical, un texte accompagné d’une enquête sur le sexisme dans le milieu de la musique. La liste des signataires de ce manifeste ne cesse de s’allonger depuis, les femmes travaillant dans ce secteur étant invitées à rajouter leur nom en remplissant ce formulaire. Ces femmes prennent la parole pour dénoncer un sexisme généralisé et appeler à un changement des pratiques et des mentalités, à une révolution égalitaire. Le texte, que vous avez probablement lu si vous vous intéressez au sujet, clame : “Toutes ensemble, nous sommes solidaires, […] Toutes ensemble, nous sommes organisées, Nous sommes magnifiques et nous ne nous laisserons plus faire !”.

Cette solidarité passe notamment par des programmes de mentorat non-mixte (femme-femme) qui apparaissent dernièrement. La Félin (Fédération nationale des labels indépendants) est dans la première année de son programme MEWEM lancé fin 2018, qui a pour but de faire accompagner une douzaine de jeunes entrepreneuses de l’industrie musicale par des professionnelles chevronnées. La FEDELIMA (Fédération des lieux de musiques actuelles), en association avec le SMA, le RIF et la Fraca-Ma, a quant à elle démarré la première édition de Wah ! , qui a été étudié en lien avec la Félin pour compléter MEWEM et qui s’adresse donc aux femmes exerçant ou souhaitant exercer des fonctions en lien avec la programmation, la direction de projet et les métiers techniques (régie son, lumière, générale, direction technique) et qui concerne également les musiciennes.

Ces initiatives de mentorat existent déjà dans d’autres secteurs professionnels et sont un bon moyen de dépasser le plafond de verre, et de donner de la confiance aux femmes débutant dans ce milieu marqué par une omniprésence masculine. Pour participer en tant que mentore ou mentorée il faudra maintenant attendre des cessions ultérieures, mais sachez que Wah ! , c’est aussi le nom d’une plateforme ressource qui verra le jour en été sur ces thèmes de l’égalité femmes-hommes dans les musiques. Cette plateforme est actuellement en construction et la FEDELIMA appelle toute personne volontaire à contribuer à enrichir le futur site en remplissant un formulaire à retrouver ici. Une caisse à outils à portée de main pour les personnes qui ne pourraient participer à un dispositif comme le mentorat.