En discussion au Sénat: le volume des concerts

Agi-Son, association nationale pour une bonne gestion sonore dans le secteur des musiques amplifiées, adresse en ce moment une lettre ouverte aux sénateurs qui discutent d’un texte de santé publique autour des risques pour l’audition. Ce texte comprend des points très contraignants pour les organisateurs. Si les plus gros d’entre-eux (SMAC, Zénith, etc.) pourront s’aligner, il deviendra compliqué d’accueillir un concert un peu sonore dans un petit lieu (café-concert, club, etc.). Pour rappel en 1998, lors de la première législation en la matière, un nombre très importants de cafés concerts ont déclaré avoir arrêté leur activité ou banni certains style de leur programmation (rock & electro principalement).

La Fédération Hiero Limoges, relai régional d’Agi-Son et acteur de la prévention des risques auditifs liés à la musique vous invite à prendre connaissance de cette lettre:

agi-son_se_nateurs_vf-1-af0db