Musique en région [étude]

L’A, structure régionale missionnée pour faire des observations sur le monde de la culture vient de sortir une étude sur les musiques actuelles en Nouvelle-Aquitaine.


Formation sûreté des publics

Vous êtes de nombreux organisateurs, bénévoles et autres porteurs de projets impliqués à nous poser des questions sur la sécurité des sites et salles accueillant du public. Hiero Limoges et les Ccm vous proposent de venir le jeudi 05 décembre à 18h, au Ccm John Lennon (Limoges) pour un temps d’information collectif.

3h pour apprendre et échanger afin d’acquérir de bonnes pratiques.

Après un apport théorique qui permettra de comprendre comment on peut compenser l’usage d’un site difficile et réduire les risques liés à une telle exploitation (sécurité incendie, comportement des publics, etc.)

Gratuit, sur inscription obligatoire: jeremy@hierolimoges.com – 05 44 20 22 02

 

avec-forma

 

Projet Musiques Actuelles de Territoire

Prochains rendez-vous les 12 & 13 novembre pour les ateliers de production (Phase 2)

 S’inscrire aux prochains ateliers (consultez l’invitation)

 Consulter les précédents comptes-rendus
Pour des échanges constructifs, il est préférable de savoir ce qui a déjà été dit.

 

Rappel de la démarche

La Ville de Limoges, en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, la Drac Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Haute-Vienne et la Fédération Hiero, souhaite définir un projet musiques actuelles pour Limoges et ses alentours. Pour mener à bien le projet, ce comité de pilotage a besoin de la participation des artistes, des acteurs qui composent ce secteur et qui font vivre la musique. Pour y arriver avec objectivité, plusieurs intervenants extérieurs ont été mobilisés.

Ce travail se veut participatif, il s’inscrit dans la démarche Solima qui doit garantir à chacun de pouvoir s’exprimer pour :

  • Partager un regard commun sur le territoire grâce à un état des lieux coconstruit
  • Fabriquer ensemble ce que pourraient être les axes de travail de demain
  • Établir un plan d’action mutualisé pour avancer sur ces axes

Premiers résultats

Cartographie

Voir en plein écran

Aperçu des résultats du questionnaire

Rappel des étapes

Ce travail a commencé il y a plusieurs mois, en voici quelques étapes :

Un comité de pilotage se réunit depuis janvier 2019. Il regroupe la Ville de Limoges, la Région Nouvelle-Aquitaine, l’État, le Département de la Haute-Vienne & les prestataires aidant à la réalisation de cette étude : la Fédération Hiero Limoges et la CAE Mosaïque.

Un groupe de travail composé de la Ville de Limoges et des prestataires agit entre les différents comités de pilotage pour un suivi plus régulier du projet.

Une réunion publique permettant d’expliquer la démarche a eu lieu à Jean Gagnant le 03 avril 2019, une seconde s’est déroulé le 09 octobre au Ccm John Lennon pour rendre compte des premiers résultats.

Un questionnaire est en ligne depuis le 03 avril 2019 afin d’avoir quelques données sur les structures œuvrant pour les musiques actuelles du territoire.

Les premiers ateliers avec les structures de musiques actuelles ont eu lieu les 17 & 18 juin sur les thèmes de l’accompagnement et l’éducation artistique et culturelle. N’hésitez pas à en consulter le compte rendu complet. D’autres ont eu lieu les 16 & 17 septembre sur la diffusion, l’enseignement artistique et la musique enregistrée, les comptes rendus sont également disponibles.

Bouchons offert dans le cadre du mois de la gestion sonore

Comme chaque année en novembre c’est le mois de la gestion sonore. Agi-Son organise une campagne nationale relayée par Hiero Limoges avec affiches, flyers et bouchons d’oreille distribués gratuitement aux lieux musicaux et organisateurs.

Si donc vous avez un événement ou que vous accueillez un public musical (école de musique, bar musical, radio, etc.) n’hésitez pas à demander à participer à la campagne en remplissant ce formulaire: unil.im/bouchons-gratos

Si vous avez besoin de bouchons à d’autres moment de l’année, nous pouvons faire des commandes groupées, appelez-nous à Hiero ou passez par la page contact

 

Musiques actuelles à Limoges, projet participatif

Pour élaborer un nouveau projet en faveur des musiques actuelles à Limoges et ses alentours, la Ville de Limoges, en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, la Drac Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Haute-Vienne et la Fédération Hiero propose à ceux qui font vivre ces musiques de participer à la réflexion.

Des ateliers ont déjà eu lieu, réunissant certains d’entre-vous. En parallèle un travail de recensement des acteurs musiques actuels a donné lieu à une première version de cartographie des initiatives grâce à un questionnaire que vous avez peut-être déjà rempli. Vous pouvez consulter les premiers résultats en ligne.

Souhaitant la participation du plus grand nombre pour que personne ne soit oublié dans ce projet, la Ville de Limoges lance une invitation à contribuer à cette démarche au nom de tous ceux qui pilotent ce chantier ouvert il y a maintenant plus de 6 mois.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information.

La fonction employeur [formation]

Quand on est responsable bénévole dans une association qui emploie, on a pas forcément toutes les connaissances pour faire de la gestion du personnel. Ressources humaines, droit du travail, congés (annuels, sans solde…), outils réglementaires et documents obligatoires peuvent devenir un véritable enfer.

La Fédération Départementale Haute-Vienne Familles Rurales proposent une formation des bénévoles sur ces thèmes le 23 mai à Limoges.

Contactez-les pour plus d’information.

Votre groupe sur toutes les plateformes de streaming

Les auditeurs ont tous une plateforme préférée, vous avez beau être présents en ligne si vous n’êtes pas sur tous ces sites de streaming et de téléchargement, vous risquez d’être invisible d’une partie du public.

Nous vous proposons donc un atelier, quelques heures pour comprendre mais aussi pour mettre en pratique.

Les Studios, Hiero Limoges et Des Lendemains Qui Chantent proposent
Diffuser des œuvres musicales en ligne : mode d’emploi et questions de droits

Nous ferons une mise en ligne d’un disque sur un agrégateur de contenu afin qu’il soit en ligne sur toutes les plates-formes légales, cela inclut les démarches légales à effectuer. Chaque participant ou groupe devra avoir un ordinateur avec lui.
Grâce à notre partenaire iMusician, vous pourrez gratuitement mettre un EP en distribution numérique sur plus de 200 plateformes (Deezer, Spotify, iTunes…).

Le mardi 09 avril à partir de 18h30 aux Studios, 7 rue Jean-Cassan à Brive.

Organisé avec le soutien de la DRJSCS de la Nouvelle-Aquitaine

Gratuit mais places limitées: inscription en ligne

Festi’Zac [Tremplin]

Le festival d’Ambazac propose aux artistes de la région de postuler pour jouer sur la scène de l’événement. A gagner donc la première partie de la soirée.

Dans les conditions pour candidater on retrouve le fait d’habiter en nouvelle aquitaine, d’être majeur, de jouer des musiques actuelles (musiques folklorique, jazz, chanson, musiques amplifiées…), d’être amateurs (car pas de rémunération même pour le gagnant se produisant lors du festival), de prendre en charge ses frais pour la sélection sur scène qui aura lieu le 18 mai à Ambazac pour les groupes sélectionnés sur démo. Retrouvez l’ensemble du règlement à cette adresse

Deadline: 5 avril 2019

Inscriptions en ligne

Payer au pourboire dans la musique?

Le pourboire “est une rémunération dont bénéficie les salariés en contact direct avec la clientèle pendant leur temps de travail, dans certains secteurs professionnel” et ça existe dans le spectacle vivant.

On pourrait donc penser qu’un musicien jouant au chapeau aurait un cadre légal en se faisant payer au pourboire puisqu’il est en contact direct avec la clientèle.

Sauf que dans notre phrase il est aussi question d’être salarié pendant son temps de travail ce qui implique contrat de travail, déclarations, fiches de paies… Donc pas d’exception au salaire quand on est un artiste qui souhaite être rémunéré pour sa prestation.

Par contre, certains salarié comme les ouvreurs(euses) dans le spectacle peuvent y prétendre. Comme il s’agit d’une rémunération il faudra bien-sûr les déclarer pour payer des charges dessus. A ce propos Movinmotion signe un article sur le sujet nous rappelant l’historique de cette pratique.

Les nouvelles technologies arrivant, le pourboire se dématérialise. Ainsi certaines plateformes se sont spécialisées pour permettre aux artistes de ne pas “compter” sur la pub ou les abonnements “streaming” pour rembourser le coût d’un enregistrement, voir pour financer l’activité du groupe. C’est le cas de Tipeee qui propose aux internautes de filer un pourboire pour un contenu web qui leur a plu.

Le bilan est sans appel, sans le soutien du public la musique n’est pas grand chose…