Les Inouïs du Printemps de Bourges [tremplin]

Les candidatures pour les Inouïs du Printemps de Bourges sont ouvertes du 15 octobre au 9 novembre.

Dispositif de repérage et d’accompagnement d’artistes émergent·es d’envergure nationale, les Inouïs du Printemps de Bourges se basent sur une sélection en région. En ancienne région Limousin, c’est 6Team prod qui est chargé d’organiser la sélection.

Pour vous inscrire, remplir le formulaire sur le site de Riffx.

Les groupes et artistes solo seront départagé·es par des professionnel·les des musiques actuelles en région, puis une deuxième sélection aura lieu au niveau national. Les artistes sélectionné·es nationalement se produiront ensuite sur la scène du Printemps de Bourges durant l’édition 2021, des prestations qui seront l’occasion de décerner trois prix :

  • LE PRIX PRINTEMPS DE BOURGES CREDIT MUTUEL – iNOUïS 2020 (décerné par un jury professionnel)
  • LE PRIX DU JURY – iNOUïS 2020 (décerné par un jury professionnel)
  • LE PRIX PUBLIC RIFFX – iNOUïS 2020 (décerné par le public)

Les groupes ou les artistes qui se verront remettre ces prix bénéficieront ensuite d’un dispositif d’accompagnement des Inouïs du Printemps de Bourges, mêlant diffusion scénique, accompagnement, formations et résidence pendant 12 mois.

Calendrier complet des Inouïs du PDB :

Appel à candidatures : du jeudi 15 octobre au lundi 9 novembre 2020

Sélections sur écoutes : du lundi 16 novembre au vendredi 18 décembre 2020

Concerts auditions régionales : du jeudi 7 janvier au samedi 6 février 2021

Annonce de la Sélection iNOUïS 2021 : 25 février 2021

Vote du public parmi les groupes gagnants pour le Prix Public RIFFX – iNOUïS 2021 : mi-mars 2021

Le Printemps de Bourges Crédit Mutuel : du 4 au 9 mai 2021

Toutes les informations sur les sélections

Site des Inouïs

 

 

RADAR [Tremplin rap]

Troisième édition de ce tremplin qui a pour vocation de soutenir des artistes solo de musique urbaine pendant un an.

Les candidatures sont ouvertes du 1er au 30 octobre pour tenter de faire partie des 3 artistes choisi·es pour être accompagné·es sur l’année 2021.

La sélection se fait en deux temps, une première étape de sélection par l’équipe de RADAR, qui présélectionnera 25 candidat·es. Cette première liste sera ensuite soumise au vote du public. Les 10 artistes les plus soutenu·es par la communauté RADAR et par leurs fans seront ensuite présenté·es à un jury de professionnel·les qui désignera les 3 projets sélectionnés pour 2021.

À la clé pour les 3 lauréat·es, un accompagnement d’un an sur mesure (coaching scénique, formation en technique, en communication…) en plus d’une tournée de festivals français l’an prochain (on croise les doigts).

Pour candidater, remplir la fiche d’inscription sur le site de Radar.

Concours réservé aux personnes résidant en France de plus de 18 ans

Date limite de candidature : 30 octobre

 

 

Festival International de Musique Étudiante (FIMU – Belfort) [Appel à candidatures]

L’édition de ce grand festival étudiant (il accueille plus 100 000 festivaliers par an) a été annulée comme tant d’autres en cette année 2020, et les groupes sélectionnés l’an passé le restent pour la prochaine édition, mais les organisateurs ouvrent tout de même un nouvel appel à candidatures pour compléter cette sélection initiale.

Il s’agit donc de se porter candidat·es pour jouer sur une des nombreuses scènes qui se déploieront dans la ville de Belfort (Bourgogne-Franche-Comté) du 20 au 24 mai 2021. Pour ce faire, il faut compléter le formulaire dédié avant le 15 novembre prochain.

Ouvert à toutes les formations musicales dans tous les styles. Pour compléter le formulaire, il faudra notamment fournir 3 fichiers mp3 illustrant l’univers du groupe que l’on souhaite inscrire.

Une participation aux frais de transport pour se rendre sur le lieu du festival est prévue, dans des proportions qui seront précisées en cas de sélection. Hébergement, restauration et accueil technique sont entièrement pris en charge par le festival.

Rappel : clôture des candidatures le 15 novembre

Présentation du festival

Formulaire de candidature

 

 

Ce semestre, initiez-vous à la MAO grâce au Conservatoire de Panazol [atelier]

La Musique Assistée par Ordinateur vous branche mais vous ne savez pas comment vous lancer ? Le Conservatoire à rayonnement communal de Panazol propose de découvrir la MAO à raison d’un atelier par semaine pendant tout le semestre, tous les mercredis après-midi entre 15h30 et 17h00.

Au programme :

  • l’analogique pour la musique « live » ( l’utilisation d’une console de mixage, micro, sonorisation)
  • le numérique pour la création (une initiation à la manipulation des logiciels liés à la musique, l’éditeur de partitions, l’enregistrement)

De quoi acquérir les bases de la MAO et enrichir sa pratique musicale.

Pour les inscriptions, adressez-vous au secrétariat du conservatoire : conservatoire(a)mairie-panazol.fr

Page facebook du CRC

 

Fabriquer une pédale fuzz à Des Lendemains qui chantent le 17/10 [atelier]

La salle Des Lendemains qui chantent propose un atelier de fabrication d’une pédale fuzz le 17 octobre prochain entre 10h00 et 17h00. La journée se composera d’une partie théorique sur l’électronique et le fonctionnement d’une pédale et d’une partie de pratique pour repartir chacun·e avec une pédale de sa fabrication, de quoi épater votre entourage.

L’inscription est obligatoire via le site dlqc.org et coûte 30€ par personne (prix des composants de la pédale)

Si vous êtes intéressé·e manifestez-vous rapidement, il ne reste plus qu’une place !

Toutes les infos sur la journée

Des Lendemains qui chantent

Avenue du Lieutenant Colonel Faro

19000 Tulle

Compensation des pertes en billetterie du CNM : 40 millions pour contrebalancer la réduction des jauges

Le CNM a adopté lundi 28 septembre un nouveau plan de soutien en 3 volets d’un montant total de 44 millions d’euros, dont 40 millions pour cette mesure centrale de compensation des pertes en billetterie pour les structures privées qui perdent trop d’argent à proposer des spectacles en appliquant les mesures de distanciation sociale. Cette nouvelle aide a donc pour but d’aider ces structures à relancer leur activité en maintenant leur offre de spectacles.

Sont concernés par cette aide, les entrepreneurs du spectacle titulaires des licences 2 ou 3 assumant le risque de la billetterie sur une ou plusieurs représentations. La ou les représentations concernées devront de plus entrer dans le champ de la taxe fiscale sur les spectacles de musiques actuelles et de variétés. Les représentations doivent être prévues entre le 1er septembre et le 31 décembre, ou, être commercialisées avant le 31 décembre pour une représentation allant jusqu’au 31 avril.

Le montant de l’aide est calculé grâce à un calcul basé sur une jauge dite “point mort” à 80% de remplissage, et considère une perte de 40% de la jauge pour les concerts assis et 60% pour les concerts prévus debout et reconfigurés en jauge assise.

  • Pour les spectacles assis : nombre de places payantes qui auraient été ouvertes hors distanciation x 40% x prix moyen du billet servant de base au paiement de la taxe fiscale
  • Pour les spectacles initialement prévus en jauge debout et reconfigurés en assis : nombre de places payantes qui auraient été ouvertes hors distanciation x 60% x prix moyen du billet servant de base au paiement de la taxe fiscale

>> Bonification : pour les acteurs assumant le risque de billetterie dans un lieu dont la jauge maximale de sécurité habituelle (debout ou assis) est inférieure ou égale à 300, un bonus de 50% de la compensation est instauré.

Les cabarets bénéficient de plus d’une dérogation particulière dans certains cas, vous trouverez plus d’infos sur le site du CNM.

Une même structure pourra solliciter une ou plusieurs aides, pour un plafond annuel de 500 000€.

Trois commissions d’attribution sont prévues :

  • 1ère commission : le mercredi 21 octobre 2020. Date limite de dépôt des formulaires : le lundi 12 octobre 2020
  • 2e commission : le jeudi 26 novembre 2020. Date limite de dépôt des formulaires : le lundi 2 novembre 2020
  • 3e commission : le mardi 15 décembre 2020. Date limite de dépôt des formulaires : le vendredi 20 novembre 2020

Le dossier doit être déposé sur l’espace personnel du CNM : monespace.cnm.fr/

Les deux autres volets du plan de soutien concernent : un fonds de 2 millions d’euros à destination des entreprises privées de musique classique et contemporaine (n’entrant pas dans le périmètre de la taxe fiscale) et un soutien aux auteurs-compositeurs en lien avec le fonds de compensation présenté ci-dessus; le CNM venant compenser les baisses de collecte des organismes de gestion collective des droits d’auteur du fait des jauges réduites sur ces représentations (fonds de 2 millions d’euros également).

Il est aussi annoncé le passage prochain devant le Parlement de la proposition d’exonération des entreprises de spectacles redevables de la taxe sur les spectacles de musiques actuelles et de variétés pour les représentations ayant lieu entre le 1er avril et le 31 décembre 2020 dans le cadre de la prochaine loi de finances.

> Toutes les informations :

Communiqué du CNM

Présentation du fonds de compensation et téléchargement du dossier à remplir

 

Intermittence : la liste des emplois relevant de l’annexe 8 modifiée à partir du 12 octobre

Un décret du 27 mars est venu modifier la liste des professions techniques relevant du régime de l’intermittence du spectacle, et cette nouvelle liste devient effective le 12 octobre prochain.

/!\ Employeurs : certaines activités ne figurent plus dans la liste mise à jour : il faut, dans le cas des contrats allant au-delà du 30 septembre avec une/des personne/s dont l’emploi a été supprimé de la liste, annuler les AEM émises pour les périodes prochaines et les remplacer à partir du 12 octobre par des AEM se rapportant à la nouvelle liste /!\

Les domaines suivants sont affectés par des changements :

  • Liste 1 : Production audiovisuelle (IDCC 2642),
  • Liste 2 : Production cinématographique (3097)
  • Liste 3 : Edition phonographique (IDCC 2770),
  • Liste 4B : Prestations techniques pour le spectacle vivant (IDCC 2717),
  • Listes 6&7 : Spectacle vivant privé et subventionné (IDCC 1285 et 3090),
  • Liste 8 : Espaces loisirs, attractions et culturels (IDCC 1790),
  • Liste 10 : Production de films d’animation (IDCC 2412)

–> Retrouvez la liste actualisée des emplois relevant de l’annexe 8 sur ce document.

Liste disponible sur le site de Pôle Emploi Spectacle à partir du 12 octobre.

 

 

BANGR [Contest hip-hop]

Concours s’adressant aux rappeur·ses et beatmaker·euses de plus de 16 ans domicilié·es en France que propose l’appli KeaKr, bien connue des fans de hip hop.

Il s’agit de tenter de remporter l’enregistrement d’un titre tout d’abord, puis d’un tournage de clip.

Deux binômes (Koba LaD x LayteBeats & RK x Hitachi) forment deux jurys qui auront pour mission de sélectionner un·e beatmaker·euse et un·e rappeur·se chacun. Le ou la beatmaker·euse composera ensuite un titre en collaboration avec le beatmaker confirmé de son jury ; morceau interprété par le ou la rappeur·euse sélectionné par le même jury, sous la direction artistique du rappeur confirmé.

Les deux titres seront ensuite mis en concurrence sur les plateformes de téléchargement, le plus apprécié remportera un tournage de clip produit par KeaKr.

Pour participer :

Télécharger sur la page KEAKR consacrée au concours une vidéo (freestyle, clip, cover) ou instru (.MP3) dont l’artiste possède les droits, en s’assurant de la qualité vidéo/audio du contenu uploadé (possibilité de participer dans les catégories beatmaking et rap).

Pour participer, l’inscription à la plateforme est nécessaire.

Date limite de participation : 7 octobre

https://www.keakr.com/fr/contest/bangr1

Une aide spécifique pour les artistes et technicien·nes inéligibles aux dispositifs d’aide proposés jusqu’à présent

Artiste ou technicien·ne, vous n’avez pu bénéficier d’aucun des dispositifs de soutien financier mis en place suite à la crise du Covid ? Certain·es professionnel·les, privé·es parfois simultanément de revenus et d’allocations chômage ont pu se retrouver dans des situations d’une très grande précarité. Le fonds de solidarité spécifique répondant au doux nom de FUSSAT, annoncé le 16 septembre pour les professionnel·les du spectacle, est pensé pour leur apporter un coup de pouce.

Deux sortes d’aide financière sont possibles :

> La première, d’un montant forfaitaire de 1 000€ qui s’adresse :

  • aux professionnels qui se trouvaient en cours de constitution de droit au régime d’assurance chômage des intermittents entre le 1er mars 2019 et le 1er mars 2020 (qui ont réalisé entre 361 heures (ou 30 cachets d’artiste / 45 jours de travail pour les techniciens) et 506 heures (42 cachets d’artistes / 63 jours de travail pour les techniciens), sans par ailleurs bénéficier d’allocations au régime général  ;
  • aux intermittents ayant épuisé leur droit à l’allocation de fin de droits (AFD) entre le 1er décembre 2019 et le 29 février 2020 ;
  • aux artistes qui se produisent au titre d’une activité artistique, en majorité à l’étranger sous des contrats de travail locaux, dans le cas où cinq de leurs dates ont été annulées entre le 1er mars et le 31 août 2020 en raison de la crise sanitaire, et qui ne bénéficient d’aucune indemnisation d’assurance chômage ;
  • aux intermittents dont les droits au régime d’assurance chômage n’ont pas repris faute de contrat post congé maternité, congé d’adoption ou arrêt maladie pour affection de longue durée (ALD) entre le 1er mars et le 31 août 2020;

> La deuxième, d’un montant forfaitaire de 100€ qui doit compenser l’annulation des dates organisées par des particuliers employeurs non éligibles aux dispositifs de chômage partiel entre le 1er mars et le 31 août. Cette compensation est limitée à 5 dates pour les artistes qui bénéficiaient d’allocations chômage du régime des intermittents sur cette période.

Il est possible de cumuler l’aide de 1 000€ et celle(s) de 100€.

Les aides seront octroyées sur dossier par Audiens, dans la limite des 5 millions d’euros mis sur la table par le ministère de la Culture.

Toutes les infos et test d’éligibilité sur le site d’Audiens

Dépôt de dossier possible jusqu’au 31 décembre /!\

Le communiqué du ministère de la Culture du 16 septembre

 

Le Fonds de solidarité en faveur des entreprises s’adapte aux nouvelles restrictions dans certains territoires

Le gouvernement a précisé le 25 septembre les évolutions du fonds de solidarité en faveur des entreprises mises en difficulté par la crise du Covid, et notamment par les nouvelles fermetures administratives et restrictions horaires annoncées en certains lieux du territoire.

Ces aides s’appliquent aux entreprises de moins de 20 salariés ayant un chiffre d’affaires de moins de 2 millions d’euros. Concernant les structures relevant des secteurs dits S1 et S1bis (qui englobent entre autres l’hôtellerie, la restauration mais aussi la culture) en grande difficulté et justifiant d’une perte de 80% de leur chiffre d’affaire, le fonds de solidarité peut aider à supporter cette baisse jusqu’à 10 000 euros dans la limite de 60% du chiffre d’affaires. Cette disposition vise notamment les bars forcés de fermer à 22h et les structures touchées par la limitation des jauges à 1 000 personnes.

L’aide de 1 500€ pour les entreprises de ces secteurs S1 et S1 bis justifiant d’une perte de chiffre d’affaires de 50% au moins reste elle toujours accessible.

Les annonces concernent également un prolongement du dispositif de prise en charge du chômage partiel et des possibilités d’exonérations de cotisations sociales pour les entreprises concernées par les fermetures administratives et les restrictions horaires et pour les TPE justifiant des pertes de 50% de leur chiffre d’affaires.

Le texte en intégralité sur le site du ministère de l’Économie