Aide à la production phonographique – Musiques Actuelles

L’Aide à la production phonographique – musiques actuelles – vise à soutenir les projets phonographiques dans le domaine des musiques actuelles, du jazz, de la musique world/traditionnelle et du jeune public. De plus, elle a pour objectif de favoriser l’émergence de nouveaux talents, de soutenir la création, de faciliter la prise de risque des producteurs et de les encourager à investir sur le long terme dans le développement de carrière des artistes.

Cette aide est destinée au producteur phonographique, porteur du projet et détenteur des droits sur les enregistrements.

Outre le respect des conditions générales d’accès aux aides du CNM, le demandeur de l’aide doit :

  • être une structure commerciale ou associative ;
  • être l’employeur des artistes ;
  • détenir les droits sur les enregistrements (master owner).

Cette aide ne peut pas être sollicitée pour un projet soutenu par le fonds de relance des investissements de la production phonographique.
Le projet doit présenter les caractéristiques suivantes :

  • la majorité des dépenses d’enregistrement doit être effectuée dans un pays signataire de la convention de Rome ;
  • il ne s’agit pas d’un projet de compilation ou d’un enregistrement à but caritatif ;
  • le précédent album de l’artiste, dans la mesure où le projet n’est pas un premier album, ne s’est pas vendu à plus de 100 000 exemplaires physiques ou équivalent stream (selon la méthode de calcul du crédit d’impôt à la production phonographique) ;
  • l’enregistrement doit être constitué d’au moins 50 % d’oeuvres dont le master n’est pas encore commercialisé (à l’exception des albums enregistrés en public) ;
  • le projet doit être constitué d’au moins cinq titres et/ou l’ensemble des titres doit être d’une durée supérieure à 20 minutes ;
  • Les enregistrements du projet doivent bénéficier d’une distribution commerciale, physique (nationale) ou numérique (un contrat co-signé est exigé) ; les distributions numériques prenant la forme de prestation de service ne sont pas éligibles ;
  • Le projet ne doit pas être commercialisé avant la date de commission ;
  • Le projet doit être financé à plus de 50 % sur les fonds propres (constitués des apports du producteur, du ou des coproducteur(s), de l’éditeur, du crowdfunding et de mécénat). Dans le cadre d’une coproduction, le contrat devra faire état de la répartition de la subvention entre les parties. En fonction de cette répartition et du montant demandé, la commission pourra ajuster le niveau d’intervention.

Un même projet ne peut pas avoir bénéficié d’autres aides CNM au cours des 12 mois précédents sur les mêmes dépenses.

Le montant de l’aide par projet est plafonné à 40 % des dépenses éligibles.
Le montant cumulé des aides par bénéficiaire et par an est plafonné à 75 000 €.
Pour les porteurs de projets ayant déjà obtenus des aides dans le cadre de cinq projets sur la même année, le plafond est relevé de 60 000 €.

L’aide est payée en deux versements :

  • un acompte de 70 % dans un délai maximum de trois semaines après l’attribution de l’aide,
  • le solde sur présentation du bilan de l’opération et des justificatifs nécessaires.

Voici les prochaines dates limites pour déposer un dossier de demande d’aide en 2022 :

  • 05/09/2022
  • 20/10/2022

La composition du dossier de demande d’aide est détaillée sur le site Internet du CNM, ici

Le dossier de demande d’aide doit être déposé sur le site Internet du CNM dans votre espace personnel.

Pour plus d’infos, c’est ici

MAIS AUSSI

Prix Diversité de la Coalition française pour la diversité culturelle [appel à candidatures]

La Coalition française pour la diversité culturelle décerne tous les ans son Prix diversité à une action ou un évènement qui défend l’expression de la pluralité culturelle. La structure lauréate reçoit une bourse de 5000€. Fin des candidatures le 15 septembre. Les conditions d’attribution : Les structures candidates doivent être actives depuis au moins trois […]

ARVIVA : pour des initiatives durables dans le spectacle vivant [appel à projets]

Portés par l’association ARVIVA – Arts vivants, Arts durables, les « Tremplins ARVIVA : pour des initiatives durables dans le spectacle vivant ! » visent à  soutenir et mettre en lumière des actions portées par des structures professionnelles du spectacle vivant qui permettent de réduire l’empreinte environnementale de leurs activités. Les candidatures sont ouvertes du […]